Toilettes sèches, si nous parlions compostage?

Le compostage des déchets de toilettes sèches

Si vous utilisez des toilettes sèches, vous n’aurez pas d’autres choix que de composter vos déchets, la loi vous le demande.

Pour certaines personnes, le compostage est un « Art »

Si vous ne maîtrisez pas parfaitement cet art, nous vous conseillons  d’utiliser le compost de toilettes sèches  pour vos plantes et/ou arbres d’ornements plutôt que pour votre potager.

Qu’est que le compostage ?

Le mot compost vient du latin “mis ensemble”.
Le compostage déchets de toilettes sèches est un processus de décomposition et de transformation  contrôlée de déchets organiques

compostage vue en coupe

biodégradables. Sous l’action de populations microbiennes diversifiées, évoluant en milieu aérobie (en présence d’oxygène) ou anaérobie (en l’absence d’oxygène) l’humus peut se former.

Tout ce qui se dégrade est offert aux lombrics, aux bactéries, aux champignons, aux actinomycètes, aux iules, aux aptérygotes. Ainsi toutes sortes de bébêtes peuvent bien s’en nourrir.

Dans quel but ?

Le but de ces transformations est évidemment un retour des matières organiques vers le sol, afin d’en améliorer la fertilité.
Rendre à la terre ce qui vient de la terre, c’est écologique et très bon pour le jardin.

Dans les  toilettes classiques, une fois vos besoins effectués, les déchets partent vers un cycle de traitement de l’eau, coûteux et pas vraiment écologique. Dans les toilettes sèches à compost, les fèces ainsi que les urines et la litière sont récupérées et valorisées.

Ainsi, l’utilisation des toilettes sèches vous responsabilise. En effet, il vous incombe de mettre en place le processus de recyclage de vos déchets.
Pour cela vous devrez procéder au compostage !

Les règles :

La loi et le bon sens, pour l’utilisation de toilettes sèches, imposent le compostage des matières organiques (fèces, urines et papiers).

En France, la loi oblige le compostage des déchets de toilettes sèches sous certaines conditions.
Le compostage doit ce faire dans un bac fermé sur une aire étanche.
Le compostage en tas, à ciel ouvert, est strictement interdit.

La logique voudrait de ne pas séparer le compost du sol. En effet, en France le compostage des résidus des toilettes sèches à litière ne peut se faire que séparé de celui-ci.
En outre, les « SPANC » locaux, autorisent le compostage à même le sol dans le cas de petites quantités pour les particuliers.  Le composteur doit malgré tout être muni d’ un couvercle afin d’éviter le rinçage des déchets lors de fortes pluies.

Comment composter ?

Si vous compostez déjà les déchets de votre jardin ou les déchets de la cuisine, vous connaissez le principe, pas de problème d’adaptation.

Si c’est nouveau pour vous il vous faudra connaître les principes de base.

Tant que l’on veille à un bon équilibre entre matières sèches et humides, la transformation en compost se fait tout naturellement.

Le compostage se divise en deux grandes phases distinctes: la décomposition puis la maturation.

composteur en bois les deux modèles

Au début du compostage, seuls les micro-organismes sont actifs. Cette phase, pendant laquelle beaucoup d’oxygène est consommée et pendant laquelle la température monte, est appelée phase de décomposition.
Ainsi, lors de la phase de décomposition une réduction de volume est perceptible.

La phase de maturation est la plus lente. C’est surtout la macro faune qui est active et non les micro-organismes. Le compost est alors entièrement transformé en humus. Au bout d’un délai d’un an environ, une fois que les « grosses » bébêtes ont bien travaillé,  l’humus est stable. Votre compost est terminé.

Où faire le compostage des déchets de toilettes sèches ?

Pour les déchets de toilettes sèches, le compostage doit se réaliser en bac, il faut donc disposer d’un minimum de deux mètres carré pour pouvoir installer un composteur.

Que faire de l’humus une fois le compostage des déchets de toilettes sèches terminé ?

jardin potager
jardin potager après apport de compost

L’utilisation de l’humus pour votre jardin d’ agrément ou votre potager, est possible après 2 ans à compter du dernier ajout.

Bon à savoir…

L’usage des toilettes sèches naturelles et donc le compostage, ne vous impose pas « l’utilisation de feuilles d’arbre séchées pour vous essuyer!!! »

Vous pouvez utiliser n’importe quel type de papier toilette.  Mais si vous voulez rester dans l’esprit écolo, optez pour du papier recyclé et non blanchi.

De la même façon vous pouvez utiliser différentes sortes de matières carbonées servant de litière. Paille hachée, chanvre hachée, copeaux… conviennent,  mais le plus pratique et le plus efficace reste la sciure de bois.

Certains systèmes de toilettes sèches, notamment  les toilettes à séparation, ne favorisent pas le compostage.
La séparation des urines rend difficile l’équilibre entre matières sèches et humides et entre l’ azote et le carbone.

Pour certaines personnes le compostage relève presque d’un art…
Si votre patience et votre savoir faire est au rendez vous, pas de problèmes. Mais si vous avez des doutes quant au résultat de votre compost, mieux vaut ne pas l’utiliser dans votre potager, mais plutôt sur vos haies, arbustes ou plantes.
Comme dans toutes pratiques, il est nécessaire de se former avant d’aller plus loin dans la valorisation  du compost de toilettes sèches pour votre potager.

71 réponses sur “Toilettes sèches, si nous parlions compostage?”

  1. Nous sommes un club canin, nous recevons du monde principalement le samedi, le nb de personnes sur la journée varie entre 40 et 70 personnes. Le mercredi est aussi un jour où le club est ouvert mais le nb de personnes est plus limité de 10 à 30.
    Notre terrain est situé en Haute-Savoie / 600 m d’altitude.
    Quel type de toilettes sèches pourraient convenir ?
    Quel serait le coût annuel d’entretien ?
    Quel cout pour le composteur ?

    1. Bonjour
      Pour votre club canin les toilettes sèches à sciure sont la solution. Vue la fréquentation, une vidange journalière sera nécessaire.
      La température extérieure et l’altitude n’ont que peu d’influence sur le fonctionnement des toilettes sèches. Toutefois le processus de compostage sera un peu ralenti, mais rien de grave.
      Le coût d’entretien est extrêmement réduit, si vous trouvez de la sciure à proximité, il sera quasiment nul, uniquement l’achat des sacs compostables, environ 5 euros le rouleau de 10 sacs. Le compostage ne coûte rien hormis l’achat du composteur.
      Sans odeur même l’été, et très facile d’utilisation,les toilettes sèches à sciure ne nécessitent que peu d’entretien.
      Bonne réflexion,
      Léquipe I CAG Compagnie

  2. Bonjour, il faut mélanger les copeaux de bois et des déchets vers pour faire du compostes, pouvez vous m’indiquer les proportions svp ?

    1. Bonjour,
      il est difficile de vous indiquer les proportions, car plusieurs facteurs entrent en considération.
      Le taux d’humidité de l’air, du sol (si le votre compost est en contact avec celui-ci) et des matières que vous y ajoutez ainsi que le type de déchets (pelures ménagères, déchets de jardinage)…
      Si il est trop humide, il aura tendance à moisir et non à composter, au contraire si il est trop sec, le processus de compostage ce mettra difficilement en place.
      Apres quelques essais et en mélangeant correctement votre compost à chaque ajout, vous pourrez constater quelles sont les proportions les plus adaptées dans votre cas.
      Cordialement,
      L’équipe I CAG Compagnie

  3. Bonjour

    Vous faites référence au SPANG, est-il obligatoire de leur signaler la pose de toilettes sèches et du type de compostage qui va avec ?

    Bien cordialement

    1. Bonjour,

      Si votre demande concerne une installation secondaire vous n’avez aucune obligation.
      Si c’est pour un logement neuf ou que vous n’avez aucun système de traitement des eaux noir pour une installation principal, à ce moment la, il vous faudra faire le nécessaire au même titre que pour une installation « classique ».

      Cordialement,
      L’équipe I CAG Compagnie.

  4. Bonjourj e composte déjà mes tontes d’herbe et déchets ménagers. Puis je inclure mes déchets de toilette sèche dans ce compost ou faut il en créer un deuxième?,

    1. Bonjour,

      Vous pouvez tout à fait déposer vos déchets de toilettes sèches dans ce même composteur.
      il vous faudra toutefois être un peut plus patient si vous souhaitez utiliser le composte pour votre potager.
      Comptez environs 24 mois pour un compostage optimal.

      Cordialement,

      L’équipe I CAG Compagnie

  5. Bonjour,

    Pourriez-vous me dire si les composteurs en matière plastiques qui sont vendus en magasin de jardinage sont utilisables pour les toilettes sèches ?

    Bien cordialement,

    Yves

  6. Bonjour,
    J’emménage prochainement dans un appartement et songe à y installer des toilettes sèches. Je n’y con’ais Pas grand chose, et je sais qu’en appartement ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple. J’ai surtout une question qui concerne le dépôt des déchets, est-il possible de mettre mon sac dans un bac à compost collectif mis à disposition sur ma ville ? Est ce adapté ou pas du tout ?
    Merci beaucoup, Audrey.

    1. Bonjour,

      Il est vrai, qu’en appartement, les déchets de toilettes sèches sont un peut plus problématiques qu’a la campagne.
      Avec l’accord de votre commune, il n’y à aucune contre indication à utiliser les bacs de compostages collectifs.

      Cordialement,

      L’équipe I CAG Compagnie

  7. Pourquoi l’évacuation par les ordures ménagères est elle interdite ? on évacue bien les litières de chat et les couches pour bébé.
    Je sais bien que la logique est le compostage mais quand ce n’est pas possible…

  8. Pour le démarrage du composteur faut-il que la terre soit nue ou faut-il mettre une couche de paille? Si il est conseillé d’y mettre de la paille ou autre qu’elle quantité faut-il mettre pour un composteur de 2 M2 environs ?
    Toilettes sèches pour une famille de 3 personnes.

    1. Bonjour,

      Pour le compostage des déchets de toilettes sèches, la réglementation demande que le compostage soit fait sur une aire étanche au sol.
      Si vous n’avait pas la possibilité ou si vous ne souhaitez pas le faire, il n’est pas forcement nécessaire de mettre une couche de paille ou autre pour démarrer le compostage.

      Cordialement,
      L’équipe I CAG Compagnie

  9. Etant donné qu’il faut attendre 2 ans pour que le compost soit prêt à être utilisé, il faut donc disposer de plusieurs bacs de composteur. Quelles dimensions de ces bacs et combien de bacs faut-il prévoir pour une famille de 4 personnes? Merci.

  10. Bonjour,
    J’ai à peu près le même type de question que « bonnal » au sujet du nombre de bac, je souhaite installer des toilettes sèche dans ma futur maison.
    Nous sommes deux, et j’aurais voulu savoir combien de bac faut-il installer, j’avoue être un peu perdu à ce sujet et je ne trouve aucune réponse.
    J’habite dans une région humide (Bretagne) et je me posais des questions concernant le dosage des sciures pour éviter la moisissures.
    Merci pour votre retour.
    Marlène.

    1. Bonjour,
      le plus simple, si vous avez la possibilité, est d’installer 2 bacs pour permettre une rotation.
      la sciure apporté au compost et en fonction de l’utilisation des toilettes, un apport de matières sèches (feuilles, petits branchages…), sera peut être nécessaire si il est vraiment trop humide.
      Un bon compostage est une question d’habitude, vos premier ne serons peut être pas parfais, mais vous apprendrez de vos erreurs! il faut surtout le mélanger régulièrement et à chaque apport de matière.
      Cordialement,
      L’équipe I CAG Compagnie.

  11. Bonjour !
    Je monte un Salon eco festival. Pour garder, notre partie écologique nous mettons des toilettes sèches. L’inconvénient c’est que je ne trouve pas d’entreprise ou assoc. qui s’occupe de ce genre de déchets à grande échelle. Pourriez vous m’aider ou me diriger vers une entreprise gérant ce genre de déchets (dans la région occitanie de pref.) ?

    1. Bonjour,
      malheureusement, nous n’avons pas de contact à vous fournir.
      Nous ne nous occupons pas de la gestion des déchets.

      Avez vous essayé de contacter des entreprises d’hydrocurage ou ce type de société qui s’occupe des fausses septiques?
      Sinon, il vous faut trouver un terrain sur lequel vous pourriez composter en grande quantité.
      bonne recherche.
      Cordialement,
      I CAG.

    2. Les ferme de lombriliculture doivent pouvoir traiter cela.

      (Dépoussiérage mais peut être un renseignement utile)

  12. Bonjour,
    J’envisage de passer aux toilettes sèches; mais il reste quelques questions « pratiques »

    -Pour le compostage des matières issues des toilettes plus compostage des restes cuisine, quel volume ?
    -Peut on compléter avec de l’herbe de tonte ?
    -Vous parlez sur le site d’un délai de deux ans pour utilisation du compost après le dernier ajout; l’idéal serai donc d’avoir trois composteur, un pour l’année en cours et les autres pour finir compostage et maturation sur deux ans ?

    1. Bonjour,
      Merci d’avoir prit le temps de lire nos articles sur notre site.

      le volume de déchets dépend du nombre de personnes utilisant les toilettes. En général, un composteur de 450 l, suffit pour une famille de 3/4 personnes.
      vous pouvez tout à fait compléter avec l’herbe de tonte, après tout dépend du volume récupéré. Si vous avez 2000 m2 de terrain par exemple, vous allez rapidement remplir vos composteurs.
      Nous vous conseillons de démarrer avec 2 composteurs de 450l et par la suite, suivant la vitesse de remplissage vous pourrez éventuellement ajouter un autre si nécessaire.
      cordialement,
      I CAG Compagnie.

  13. Animé de bonnes intentions je me suis fait un composteur avec des palettes directement sur le sol et j’ai commencé à mettre mes déchets cuisine et végétaux du jardin. J’ai aussi acheté une toilette sèche qui finalement sert surtout comme urinoir étant près de mon atelier de jour éloigné de ma partie vie qui a des toilettes classiques à eau?
    question 1 : où sont les erreurs éventuelles ? Pour les déchets de la toilette sèche, sciure essentiellement, puis-je les mettre dans mon compost ? ou aux ordures ménagères de la déchetterie communale ?
    Question 2 : une toilette sèche pour urine et féces peut-elle être utilisée surtout pour pisser ? Et quid des déchets dans ce cas , pour le compost ? uniquement dans la nature?
    Merci de votre aide !

    1. Bonjour,

      Voici l’extrait de la réglementation sur les toilettes sèches en France, qui je pense répond en grande partie à vos interrogations.

      Arrêté du 7 septembre 2009
      SECTION 5 : CAS PARTICULIER DES TOILETTES SECHES
      Art. 17
      Par dérogation à l’article 3, les toilettes dites sèches (sans apport d’eau de dilution ou de
      transport) sont autorisées, à la condition qu’elles ne génèrent aucune nuisance pour le voisinage
      ni rejet liquide en dehors de la parcelle, ni pollution des eaux superficielles ou souterraines.
      Les toilettes sèches sont mises en oeuvre :
      ― soit pour traiter en commun les urines et les fèces. Dans ce cas, ils sont mélangés à un matériau
      organique pour produire un compost ;
      ― soit pour traiter les fèces par séchage. Dans ce cas, les urines doivent rejoindre la filière de
      traitement prévue pour les eaux ménagères, conforme aux dispositions des articles 6 et 7.
      Les toilettes sèches sont composées d’une cuve étanche recevant les fèces ou les urines. La cuve
      est régulièrement vidée sur une aire étanche conçue de façon à éviter tout écoulement et à l’abri
      des intempéries.
      Les sous-produits issus de l’utilisation de toilettes sèches doivent être valorisés sur la parcelle et
      ne générer aucune nuisance pour le voisinage, ni pollution.

      Les SPANC étant souvent un peut plus souple sur la réglementation, il n’est pas forcement nécessaire que le compostage ce fasse dans une cuve étanche. Par contre, le composteur doit systématiquement comporter un couvercle sur le dessus, pour éviter le « lavage des déchets » lors de pluie.
      Vous pouvez tout à fait intégrer vos résidus de toilettes sèches à votre composte ménagé, mais attention à l’équilibre de celui ci, ci vous déposez principalement des urines.
      Par contre en aucun cas, vous avez le droit de rejeter vos déchets de toilettes sèches dans les ordures ménagères.

      Cordialement,
      I CAG Compagnie

  14. Bonjour,
    j’expérimente les toilettes sèches depuis un mois. J’utilise de la sciure et un compost plastique (récup). Il est équipé de ventilations, d’un couvercle et il repose sur sol et lit de paille. Je précise que je n’y met que de l’urine et des selles.
    Depuis ce mois je n’ai pas l’impression que la fermentation se soit activée. En même temps il ne fait pas très chaud en hiver en Alsace. Il ne sent pas mauvais mais quand je l’ouvre il y a parfois des vapeurs d’amoniac.
    D’ou mes questions; Les vapeurs d’amoniac sont-elle le signe d’un disfonctionnement du compost? Comment distincte-t-on l’activation de la fermentation?

    1. Bonjour,

      En cette période de l’année, le démarrage du compostage peut mettre plus de temps qu’en période estivale.
      Pensez à bien le remuer à chaque ajout.
      Si une odeur d’ammoniac persiste, peut être il y à t’il trop d’urines par rapport au matières carbonés.
      vous pouvez peut être ajouter vos déchets de cuisine ou autre matières carbonés pour rétablir l’équilibre.

      I CAG Compagnie.

  15. Bonjour,

    J’ai installé des toilettes sèches chez moi, mais je dispose aussi de toilettes classiques. Les toilettes sèches sont donc considérées comme secondaires j’imagine. Je me demande s’il faut faire une déclaration au SPANC. Auriez-vous une référence de texte légal sur ce sujet?

    1. Bonjour,
      Dans le cas de toilette secondaire, vous n’avez aucune obligation de déclaration.
      Votre seule obligation est le compostage des déchets.
      Voici, ce que dit la loi:

      Arrêté du 7 septembre 2009
      SECTION 5 : CAS PARTICULIER DES TOILETTES SECHES

      Art. 17
      Par dérogation à l’article 3, les toilettes dites sèches (sans apport d’eau de dilution ou de
      transport) sont autorisées, à la condition qu’elles ne génèrent aucune nuisance pour le voisinage
      ni rejet liquide en dehors de la parcelle, ni pollution des eaux superficielles ou souterraines.
      Les toilettes sèches sont mises en oeuvre :
      ― soit pour traiter en commun les urines et les fèces. Dans ce cas, ils sont mélangés à un matériau
      organique pour produire un compost ;
      ― soit pour traiter les fèces par séchage. Dans ce cas, les urines doivent rejoindre la filière de
      traitement prévue pour les eaux ménagères, conforme aux dispositions des articles 6 et 7.
      Les toilettes sèches sont composées d’une cuve étanche recevant les fèces ou les urines. La cuve
      est régulièrement vidée sur une aire étanche conçue de façon à éviter tout écoulement et à l’abri
      des intempéries.

      Les sous-produits issus de l’utilisation de toilettes sèches doivent être valorisés sur la parcelle et
      ne générer aucune nuisance pour le voisinage, ni pollution.

      Cordialement
      L’équipe d’I CAG COMPAGNIE

  16. Projet de lancer mon activité : fabrication/installation de toilettes sèches et service à domicile appro en copeaux-sciure et vidange des toilettes. (service pour toilettes sèches en milieu urbain, là où ça coince le plus pour les apprentis écolos.
    Rassurez-vous, je suis sur Grenoble. Objectif : créer à terme un réseau de collecte des excréments/urines pour compostage et distribution de l’engrais mûr (après 24 mois) à des agriculteurs bio.
    C’est un peu ambitieux mais à terme je ne vois pas bien comment nos villes pourront survivre sans mettre en place ce genre de réseaux.
    Pour l’instant je suis seul avec mon fourgon et ma bonne volonté, et j’accepte tout conseil et toute idée.

    1. Bonjour,
      c’est un très bon projet.
      un réseau de collecte des déchets de toilettes sèches dans nos villes serait le bien venu!
      Je crois qu’il existe déjà dans certaines villes bretonnes des réseaux de collecte organisé par les communes, c’est peut être une piste à explorer.
      si vous souhaitez, vous pouvez nous joindre par téléphone au: 05 65 22 75 39.
      Cordialement,
      I CAG Compagnie

    2. Wow! Chapeau-bas, mon brave 😁. C’est là un filière à explorer autant au niveau «gagne-pain» que écologique. J’ai un peu passé l’âge de trimballer tout ça mais, franchement, l’idée est géniale. Surtout n’oubliez pas de vous faire connaître. Une excellente journée à vous.

    1. Bonjour,

      Pour le compostage vous devez utiliser des sacs comportant le label « OK COMPOST » que vous pouvez trouver sur notre site internet ou en grande surface.
      Ne pas se fier au indication de type 100% biodégradable ou autre. Seul les sacs comportant le label Ok compost son garantis 100% végétal!
      Cordialement.
      I CAG Compagnie

      1. Bonjour
        Quel est la différence entre les sacs « Ok compost » et les sacs « 100% biodégradable »?
        Merci

  17. Bonjour,
    depuis deux mois nous avons retiré nos toilettes pour y mettre des toilettes sèches. C’est un franc succès, nos enfants adorent mettre la sciure et il n’y pas de mauvaises odeurs dans la maison. Par contre, en ce qui concerne le compost c’est une autre affaire. L’odeur qui s’en dégage est très forte et désagréable surtout quand le soleil vient taper dessus en milieu d’après-midi. Je crains que l’odeur ne fasse qu’empirer et que cela commence à gêner les voisins…
    Depuis le début nous n’avons pas remué et avons juste « déposer » le contenu des toilettes? Serait-ce ça le problème? (Je viens juste d’apprendre par vous que c’était nécessaire)
    Comment récupérer notre compost?
    Avez-vous des conseils pour éviter ces odeurs?
    Merci pour vos conseils!!

    1. Bonjour,

      Mélanger régulièrement le compost est primordial pour que le processus se réalise correctement.
      Je pense que le votre n’a pas encore commencé et qu’il « moisit » au lieu de composter.
      Lors de forte chaleur et suite à l’ajout de matières, quelques odeurs peuvent apparaître mais se dissipent une fois le compostage commencé.
      Pour le récupérer, il vous faut bien le mélanger, peut être devrez vous le vider pour le mélanger depuis la base.
      il existe des activateur de compostage (sorte de poudre à ajouter au compost) que vous pouvez trouver sur des site spécialises.
      cordialement.
      I CAG Compagnie.

    2. Bonjour,
      Il existe beaucoup de sites de jardinage bio sur lesquels vous trouverez pas mal de conseils en matière de compostage. Dans votre cas l’apparition d’odeurs ammoniacales milite en faveur d’un défaut d’humidité.
      Comme le disent les auteurs de ce site, l’expérience vous permettra de juger.
      En général, si le compost est trop humide le compostage se fait en anaérobiose (sans oxygène) et il devient visqueux, froid et des odeurs sulfurées (genre oeuf pourri) se dégagent. S’il est trop sec, on est plutôt sur du moisi et des odeurs d’ammoniac. Tout est question d’équilibre. On dit souvent que le bon test est de prendre une poignée de compost et de serrer. Il doit être humide mais l’eau ne doit pas s’écouler. Dans votre cas, ça n’est pas très conseillé de le prendre en main mais ça vous donne une idée du taux d’humidité optimal.

      Votre résidu à base de sciure est très sec à la base, il faut donc l’humidifier un peu lors de la mise au compost (avec un spray ou en jetant quelque décilitres à la main). Mélanger fait aussi partie des bonnes pratiques. C’est facile si vous le faites régulièrement avec une fourche.
      Cordialement

  18. Bonjour, nous souhaitons installer des toilettes sèches au RDC de notre habitation en complément de toilettes classiques à l’étage. Nous prévoyons de traiter urine et fèce en même temps. Propriétaires de chevaux, nous avons un tas de fumier à disposition. Est il possible de vider les seaux des toilettes sèches sur le tas de fumier, d’un point de vue réglementaire et technique ?
    Merci pour vos conseils.

    1. Bonjour,

      D’un point de vue technique, ça ne pose pas de problème.
      part contre, légalement vous n’avez pas le droit.
      les déchets de toilettes sèches doivent être valorisés par compostage dans un bac fermé pour éviter le « lavement » des déchets lors de pluie.

      Cordialement
      I CAG Compagnie.

  19. Bonjour, nous habitons en centre ville et nous n’avons pas de jardin mais je souhaiterais tout de même installer des toilettes seches.
    Mon mari à un commerce et nous avons des espaces verts au niveau du parking.
    Est ce que j’ai le droit d’installer un composteur sur ces espaces verts pour pouvoir vider le contenu des toilettes seches.
    Est ce que je peux aussi par la même occasion mettre mes déchets alimentaire dans ce même composteur, à savoir que le compost récolté sera mis sur des buissons de mûres.

    1. Bonjour,

      si les espaces verts sont à vous et ne dépendes pas d’une copropriété, cela ne doit pas poser problème.
      sinon demandez l’accord des copropriétaire ou à votre mairie.
      Dans tout les cas, vous pouvez ajouter vos déchets alimentaires.
      cordialement,
      I CAG Compagnie.

  20. Bonjour nous avons des toilettes sèches depuis 9mois. On nous avait dit de ne pas forcément remuer et de rajouter un peu de tonte séchée ou de feuilles mortes au dessus de chaque dépôt pour éviter les odeurs. Le tas ne diminue pas beaucoup mais un petit peu quand même. Il y a t il des choses à changer ? Et merci d être présents car il n y a pas tant de connaisseurs autour de nous !

    1. Bonjour,
      un mélange régulier du compost après chaque apport de matière est préférable pour faciliter le compostage.
      peut être le compost manque t il un peu d’humidité? vous pouvez ajouter un peu d’eau pour rétablir un bon équilibre.
      Toutefois, nous ne sommes pas spécialiste du compostage, chaque cas étant unique, à vous de trouver l’équilibre.
      cordialement,
      I CAG Compagnie.

    1. Bonjour,

      il n’y a aucune obligation à l’utilisation de sac compostable, mais nous préconisons l’emploi de ce dernier pour faciliter le nettoyage du seau ainsi que sa manipulation.

      cordialement,
      l’équipe I CAG Compagnie

  21. Bonjour,
    Je vis en Amerique du Sud dans les Andes en zone semi rurale. Nous avons acheté une maisonnette artisanale ou les toilettes et eaux usées sont acheminées vers une sorte de grand puits de pierre sous la terre. Nous ne jetons pas les papiers dans la toilette comme à beaucoup d’endroits en Argentine. Ces papiers sont donc jetés avec les poubelles dans des sacs de plastique. Je cherche un moyen ecologique d’éviter ces déchets. J’ai pensé à deux solutions: 1- les brûler. 2- les composter tranquillement avec de la sciure dans un trouble dans la terre. Je serais intéressée à connaître votre opinon. Grand merci! Ps. Il y a ici peu de précipitations. climat sec.

    1. Bonjour,

      Le compostage est le moyen le plus écologique pour éliminer vos déchets.
      Dans vos conditions climatiques, vous devrez surement humidifier votre compost afin que le processus fonctionne correctement.
      Si vous souhaitez réduire votre impacte sur la planète, il serait également préférable de composter vos déchets de toilettes, plutôt que de les laisser s’écouler dans ce puits.

      Cordialement,
      I CAG Compagnie

  22. Bonjour,
    J’envisage d’installer des toilettes sèches d’appoint dans un petit coin de notre jardin. En alternative à la sciure de bois, nous voudrions utiliser du carton (carton ondulé, boites à œuf, rouleaux de PQ…) :
    – Le carton suffit il, ou doit-on impérativement rajouter quelque chose de plus « absorbant » ?
    – Ensuite, dans l’objectif de composter le sous-produit des toilettes sèches : savez vous si la colle et les éventuelles encres sont un problème pour l’équilibre du compost ? d’autre part, faut-il attendre que le carton est tout absorbé et que tout soit bien sec ? Comment savoir quand on peut mettre le sous-produit des toilettes sèches dans notre composteur ?
    Merci d’avance pour vos conseils !

  23. Bonjour,
    j’envisage l’installation d’un toilette sèche dans mon jardin dédié à l’accueil en été. En effet je vais créer un petit espace campement sur mon terrain ( capacité de 5/6 pers max) ) que je louerai au cours de l’été. Dans le souci d’obtenir un compostage sain et optimal je me demande si je ne devrais pas « interdire » l’accès aux toilettes sèches à tous les visiteurs sous traitement chimiques ( antibio ou chimio par exemple) qu’en pensez-vous? merci pour votre réponse

    1. Bonjour,

      d’après des études réalisées sur le compostage (si il est fait dans « les règles de l’art »), les résidus médicamenteux et autre substances chimiques, se retrouvent en moins grande quantité qu’à la sortie des stations d’épuration.
      Interdire l’accès au personnes malades ou autres, nous semble discriminatoire et difficilement réalisable.

      Cordialement,
      I CAG Compagnie

  24. Bonjour,

    J’ai bien lu votre article, ainsi que la plupart des commentaires. Ainsi, excusez moi si je vous fais répéter !

    Jusqu’ici, je vidais mes toilettes sèches dans un composteur fait « à la va vite » avec des palettes.
    Je viens de recevoir le composteur distribué par les communautés de communes. Je comptais m’en servir pour vider mes toilettes sèches, mais il est écrit de ne pas mettre de matières fécales dedans ! Et en demandant conseil sur internet, on me dit que cela peut nuire au procéder de compostage… Me voilà bien étonnée…!

    Ma question est donc, puis je déposer le contenu de mes toilettes sèches dans ce composteur standard, au même titre que mes déchets alimentaires ?

    Bien à vous

  25. Bonjour,

    Je possède un lombricomposteur installé dans ma cuisine pour mes déchets verts consommables (excepté ail, oignon, pomme de terre).
    J’envisage de supprimer mes toilettes pour installer des toilettes sèches.
    Si j’ai bien compris, il faudra que j’installe dans mon jardin deux bacs de compost spécial fumier afin de garantir la rotation des deux années avant utilisation en terreau.
    Ma question est la suivante : afin de pouvoir recycler également tout ce qui n’entre pas dans le lombricomposteur (mentionnés plus haut + déchets de tonte et de taille) est-il possible d’ajouter ceci au compost de fumier ? Y a-t-il des inconvénients ? Ou bien vaut-il mieux tout séparer et prévoir un troisième bac spécial compost hors fumier ?

    En vous remerciant par avance,

    Bien cordialement,
    Sophie

      1. Merci beaucoup pour votre réponse. Je vous recontacterai à l’été prochain pour l’achat d’un toilette et de deux bac à compost (j’attends d’avoir enfin ma maison et que les travaux de rafraichissement soient finis).
        A bientôt.

  26. Bonjour, j’ai beaucoup de plantes, une grande terrasse et une petite cour mais pas de jardin ; par contre j’ai aussi plusieurs caves au rez-de chaussée : est-ce que je peux mettre mon composteur dans une cave ? ou dois-je renoncer à la toilette sèche ? Merci

    1. Bonjour,
      nous vous conseillons d’installer le composteur en extérieur,nous ne pouvons pas vous certifier qu’il aura pas de désagrément lié à la fermentions du compost si la pièce (cave) ou il est installé n’est pas aéré en permanence, de plus il faudra surement faire un apport d’humidité pour que le compostage fonctionne correctement.
      Certaines communes disposent de composteurs collectifs, ,vous pouvez essayé de vous renseigner au prés de votre Mairie. Peut être avez vous un voisin, une connaissance, ou un agriculteur à proximité de chez vous qui auraient un bout de terrain a vous mettre à disposition.
      cordialement
      I CAG Compagnie

  27. Bonjour, peut-on avoir le composteur directement chez soi ? Si on à une frande maison mais peu de jardin, est ce possible de réaliser le compost des toilettes sèches en interieur, sans qu’il est de problème d’odeur ou autre ? Faut il fermer le composteur hermetiquement ? Merci.

  28. Bonjour, en fait ma question est : peut-on réaliser son compost de toilette sèche en interieur, si l’air est un peu ventillé et que l’on ajoute de l’humidité sois même, pensez vous qu’il y aura des odeur tout de même ? Peut on vivre à coté de cela ? Merci.

  29. Bonjour, je lis votre article avec grand intérêt, et je vous remercie pour toutes les informations. Je vais bientôt emménager dans un appartement, (au 3eme étage) qui est un duplex. J’ai des toilettes classique au rez-de-chaussée de ce logement, et je m’interroge sur la possibilité de mettre un 2eme toilette, à l’étage en toilette sèche, qui servirait en appoint (nous sommes 4 a la maison, et parfois les toilettes sont occupées…) J’ai un balcon, sur lequel je pense mettre un lombric-composteur, pour tout ce qui concerne les bio-déchets. Ma commune est également desservie par le ramassage des bio-déchets. J’ai donc plusieurs questions. Est-ce que mon projet est viable d’après vous? Vous parliez dans un autre commentaire de ramassage en Bretagne qui existait déjà, et j’habite dans le Morbihan, auriez-vous des contacts dans ce département à me transmettre? Je ne me rend pas bien compte, un composteur de 450 L sur un balcon, ce que ça pourrait donner, et surtout en terme de temps de remplissage avant que ça « déborde » pourriez-vous m’éclairer? Je vous remercie pour vos réponses.

  30. Bonjour,

    Nous avons mis notre composte de toilette sèche dans notre poullailler.
    Le composte est entouré de grillage et fermé.

    Y’a t’il un risque sanitaire pour nos poules mais également pour nous ?

    En vous souhaitant une belle journée.

    Gilbert.

  31. Bonjour,
    Nous allons installer un toilette sèche et nous envisageons l achat d un lombricoposteur pour la gestion des déchets, est ce que c est un système compatible ? Si oui faut il attendre également 2 ans pour l utilisation du composte dans le potager ?
    Merci d avance pour vos réponses

  32. Bonjour,
    J’ai répandu sur ma partielle de potager un compost de toilettes sèches de 2 ans, mais j’ai peur que la méthode de compostage n’est pas été « optimale », en fait ce qu’on a répandu ressemble plus ou moins à de la sciure humide, mais pas franchement de l’humus…
    Quels sont les risques si nous y cultivons nos légumes à partir du printemps prochain?
    Merci d’avance, et merci pour les précieuses informations que vous donnez

    1. Bonjour,
      Nos connaissances sur le sujet, ne nous permettes pas de vous affirmer, si cela représente des risques éventuelles ou non.
      C’est pour cela que nous déconseillons d’utiliser le compost de toilettes sèches dans un portager, si le compostage n’est pas parfaitement métrisé.
      Nous vous invitons à vous rapprocher de personnes réellement compétentes en matières de compostage, pour répondre à votre question.

      cordialement,
      l’équipe I CAG Compagnie

  33. Bonjour,

    On accueil entre 50 et 100 personnes quelle que fois par an dans notre jardin.
    Je veux installer un wc broyeur (obligé pour plusieurs raisons) dans jardin donc je vais récupérer un mélange de sel+l’eau et urine.
    Ensuite j’envoie ce mélange en autre côté de jardin pour traiter.
    Quelle est le meilleur façon de traiter ce genre de l’eau noir?
    Merci d’avance de votre réponse.

    Cordialement

  34. Bonjour, nous souhaiterions installer un toilette sèche dans un « jardin partagé » sur un terrain prêté par notre mairie, la fréquentation serait d’environ 10 personnes par mois. Je me pose les questions suivantes:

    – Faut il un bac à composter étanche du sol?
    – Avez vous des conseils pour aider à remplir la déclaration demandée « Examen Préalable de la Conception », formulaire un peu complexe?
    – Comment sortir les matières a composter (sortir le bac directement ou un sac?)

    Merci!

    Mathilde

  35. bonjour, J’aurais une question quant au compostage pour une utilisation non régulière de toilettes sèches.
    QUESTION. MERCI POUR LES RÉPONSES
    En fait j’ai installé des ruches sur un terrain de loisirs avec un petit étang et il va m’arriver de plus en plus souvent d’y camper plusieurs jours d’où le projet de l’installation de toilettes sèches. Mais ces séjours seront irréguliers, dureront sur des périodes suivies plus longues l’été bien sûr, plus espacées avec des périodes d’une semaine au printemps ou à l’automne et pas de séjours de plusieurs jours l’hiver.
    Ma question est donc de savoir si selon les saisons et la durée du séjour sur place, le dépôt irrégulier des sacs à compost des déchets de ces toilettes sèches permettra un compostage correct et surtout sans odeurs,si bien sûr j’en ai conscience il y a bien équilibre des matières mises à composter. Merci pour vos réponses qui me permettraient de réaliser un projet correct.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *