Toilette sèche, les questions et les réponses

L'eau est rare, généralisons la toilette sèches

 

Sommaire: Toutes les questions que vous vous posez sur les toilettes sèches et les réponses.

 

Pourquoi s’équiper de toilettes sèches ?

Comment fonctionnent les toilettes sèches ?

Y a t il plusieurs systèmes de toilettes sèches ?

Les toilettes écologiques sont elles vraiment écologiques ?

Pourquoi n’existe-t-il pas de crédit d’impôts pour l’achat d’une toilette sèche?

Comment orienter la toilette sèche d’extérieur ?

Sur quoi poser sa toilette sèche d’extérieur?

Peut on installer des toilettes sèches à l’intérieur ?

Les toilettes sèches dégagent elles des odeurs ?

Quelle matière carbonée choisir pour votre toilette sèche ? Sciure ? Copeaux ?

Quelle sciure choisir ?

Ou trouver de la sciure propre ?

Quelle contenance doit faire le réceptacle de votre toilette sèche?

Quel seau choisir pour votre toilette sèche? Plastique ou inox ?

Faut-il mettre obligatoirement un sac en bio matière ?

Quand faut il vidanger les WC secs ?

Où faire composter les déchets ?

Comment faire composter les déchets ?

Vos amis accepteront ils votre toilette sèche ?


 

 

 

Pourquoi s’équiper de toilettes sèches ?

Vous êtes professionnel, particulier, vous recevez du public, et vous avez besoin de commodités, mais il n’existe, ni réseau de tout à l’égout, ni réseau d’eau, ni réseau d’assainissement individuel, les toilettes sèches sont la solution à votre problématique.

Peu chères, rapidement montées, efficaces immédiatement et reconnues par la loi, et  écologiques, pourquoi s’en priver!
Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Comment fonctionnent les toilettes sèches ?

La qualité principale de la toilette sèche, comme son nom l’indique, est de fonctionner sans eau. Les déchets tombent dans un réceptacle où ils sont stockés en attendant la vidange. Ces déchets sont ensuite traités par le compostage.

Pour que les déchets se transforment en humus, l’utilisateur, doit à chaque passage aux toilettes, déposer une couche de matière carbonée pour obtenir un bon rapport azote/ carbone, permettant un compostage efficace.

Et comme la nature fait bien les choses, cette matière carbonée bloque, en plus, très efficacement les odeurs.
Retour au sommaire

 

 

 

Y-a-t-il plusieurs systèmes de toilettes sèches ?

Oui, plusieurs systèmes de toilettes sèches existent:

Les toilettes à litière bio maîtrisée, ou toilettes à compost, avec apport de matière carbonée (sciure), avec ou sans séparation des urines. Le traitement des déchets se fait par compostage.
– Les avantages : la facilité d’usage et d’installation et un prix abordable, adaptées à une fréquentation modérée,
– Les inconvénients : fréquence plus élevées des vidanges.
Les toilettes sèches à déshydratation, automatisées ou manuelles, à séchage actif ou passif (convection uniquement), pas d’apport de matière carbonée (sciure).traitement des déchets par compostage.
Avantages : entretien plus espacée, selon le modèle, adaptées à une utilisation intensive, pas d’apport de sciure.
Inconvénients : le prix, si elles ne sont pas mobile comme notre modèle de toilettes sèches publiques, I CAG GRAND AIR, elles nécessitent des travaux de terrassement, donc une installation coûteuse.
Les toilettes sèches à lombricompostage, automatisées ou manuelles,  elles sont à séparation de l’urine.
Avantages : vidange extrêmement espacées.
Inconvénients : Traitement séparé des lixiviats (urine non stérile), entretien permanent des conditions de vie des vers de fumier.
Retour au sommaire

 

 

 

Les toilettes écologique sont-elles vraiment écologiques ?

Oui,  à tous les niveaux, l’usage d’une toilettes sèche est entièrement écologique. L’économie d’eau, non négligeable est le premier bénéfice, coté financier,

Consommation des toilettes classiques… Un peu de calcul
1 chasse d’eau = 6 à 12 litres d’eau potable.
En moyenne 1 personne = 6 chasses/jour.
(5×6 litres)+(1×12 litres)x 365 jours.
Soit environ 15 m3/an/personne !!!

à multiplier par le prix du M3 et vous serez surpris.

Coté écologie, vous économisez de l’eau potable, qui coûtent cher en énergie et en pollution, et vous retraitez efficacement vos déchets vous même, sans passer par les filières classiques tout en générant des nutriments pour vos plantes.

De plus, vous participez à la banalisation des toilettes écologiques.
Retour au sommaire

 

 

 

Pourquoi n’existe-t-il pas de crédit d’impôts pour l’achat d’une toilette sèche?

Voilà une bonne question!!

Certainement que les lobbies représentant les laines d’isolation, quelle soit de verre les doubles vitrages, les poêles « flamme verte », les chaudières à fioul modernes, pèsent plus en termes financiers que les doux rêveurs que nous sommes avec nos toilettes baba cool!

Néanmoins, notre impact écologiques est tout aussi important, c’est pourquoi je fais « pression » sur les élus nationaux de notre région pour qu’ils intercèdent en notre faveur. C’est pas gagné!

Vous pouvez vous adresser à l’ADEME de votre région pour avoir des explications.
Retour au sommaire

 

 

 

Comment orienter la toilette sèche d’extérieur ?

Si vous avez la possibilité, installez vos toilettes sèches d’extérieur, dos aux vents dominants. Ne les cachez pas ,elles sont agréables à voir et méritent une place de choix. ne les placez pas trop à l’ombre, le bois constituant la cabane vous en sera reconnaissant.
Retour au sommaire

 

 

 

Sur quoi poser sa toilette sèche d’extérieur?

Sur le sol directement, c’est possible si elle est appelée à être déplacée, le bois qui touche le sol est en pin douglas rouge, peu sensible à l’humidité.

Sur un lit de matériau concassé, granulométrie 0-20 mm, tel que calcaire ou granit, ou gravier, quelques brouettes suffisent et on peut en étaler devant la cabane, ce qui garantira un devant de porte propre même par temps pluvieux.

Le béton n’est pas favori, il a tendance à retenir l’humidité, à moins de mettre une pente conséquente.
Retour au sommaire

 

 

 

Peut-on installer des toilettes sèches à l’intérieur ?

Oui, il vous faut trouver le coin tranquille où elles seront installées. Comme pour toutes les toilettes, il faut mettre en oeuvre une ventilation haute et basse pour assainir le cabinet. Le meuble toilette sèche se pose sur le sol, tout simplement. Pensez, si vous habitez en zone urbaine qu’il vous faudra trouver une place à l’extérieur pour le compostage, vous ne pourrez pas jeter les sacs issus des toilettes sèches dans la benne à ordure, c’est interdit!
Retour au sommaire

 

 

 

Les toilettes sèches dégagent-elles des odeurs ?

Non, comme par magie, il n’y a pas d’odeur dans les toilettes sèches, même en plein été, la sciure capte toutes les odeurs, il en est de même pour le composteur.
Retour au sommaire

 

 

 

Quelle matière carbonée choisir pour votre toilette sèche ? Sciure ? Copeaux ?

Pour des raisons de commodité et d’efficacité, nous conseillons la sciure qui se charge bien dans la pelle, sans en faire tomber à coté. Mais les copeaux, l’herbe de tonte de pelouse séchée, les feuilles sèches ou la paille hachées, le carton ou le papier déchiquetés peuvent convenir.
Retour au sommaire

 

 

 

Quelle sciure choisir ?

A notre avis, la sciure de pin est la plus adaptée au confort d’utilisation des toilettes sèches pour sa bonne odeur, et la facilité d’emploi. Il est quand même possible d’utiliser toutes les essences de bois, même si les bois à tanin, tels que le chêne ou le châtaigner par exemple, peuvent développer une odeur particulière.
Retour au sommaire

 

 

 

Où trouver de la sciure propre ?

L’idéal, c’est en scierie. Vous y trouverez une sciure naturelle. Les scieurs, à la base de la filière, débite des grumes de bois, des troncs d’arbre, venant directement de la forêt, exempt pour l’instant de traitement divers et variés. C’est après que ça se gâte…
D’autre part il faut se méfier des sciures provenant de certaines menuiseries. Certains menuisiers utilisent en quantité, des bois reconstitués, contre plaqué, aggloméré, medium, etc., qui sont bourrés de colles pas franchement sympathiques, ni pour nous, ni pour le compost qui suivra, ni pour vous.

Sur les pages jaunes du web, en tapant « scierie de bois » et votre numéro de département, vous verrez certainement apparaître des entreprises forestières.
En vous déplaçant avec des sacs, il est rare que le scieur vous refuse quelques sacs de sciure, même s’il valorise lui aussi ses déchets.

Sinon il vous faut trouvé un menuisier écolo, comme nous, qui pourra peut être vous fournir.

Dernière solution, vous devrez acheter, cette sciure, ou autres copeaux ou, litière végétale pour animaux hachée et comprimée, dans les jardineries, les coopératives agricoles, etc..

Solution extrême, nous pouvons vous fournir de la sciure occasionnellement, mais attention au frais de port, la sciure étant relativement lourde.
Retour au sommaire

 

 

 

Quelle contenance doit faire le réceptacle de votre toilette sèche ?

Un Normand dirai : « ça dépend », pardon les Normands !
Et il aurait raison, ça dépend, par exemple dans notre toilette sèche pour enfant, I CAG Junior, la taille du seau s’est adapté à la taille du meuble. Il est résulte un seau de 22 litres.
Dans tous les autres meubles, nous avons opté pour un seau de 32 litres, par souci d’homogénéité de notre production, et aussi nous avons considéré, que son poids une fois plein était largement suffisant afin d’épargner notre dos.
Retour au sommaire

 

 

 

Quel seau choisir pour votre toilette sèche? Plastique ou inox ?

Le seau inox est solide, ne prend pas les odeurs, mais par contre coûte cher, entre 60 et 100€ selon la taille.
Le seau plastique très peu cher et s’il est garni, comme vous le faites pour votre poubelle, d’un sac compostable, les déchets n’étant pas directement au contact, il ne pose aucun problème.
Le plastique c’est pas écolo me direz vous ? Je ne pense pas que la trace carbone du seau en plastique soit plus élevée que celle du seau en inox, à vérifier !
Nous avons fait le choix du plastique .
Retour au sommaire

 

 

 

Faut-il mettre obligatoirement un sac en bio matière ?

Non, ce n’est pas obligatoire.
L’intérêt du sac compostable, est d’isoler les déchets du seau, et ainsi de faciliter la vidange.
Pour les âmes sensibles, elles peuvent « étrangler » le sac évitant ainsi la vue sur les déchets.
J’allais oublier de vous dire QU’IL NE FAUT PAS SORTIR LE SAC PLEIN HORS DU SEAU, sous peine de le voir se déchirer, et là, la sanction est sévère, ramassage des déchets sur le sol des toilettes sèches. Rassurez vous, en général ça n’arrive qu’une fois, et on s’en souvient, alors si je peux vous l’éviter…….
Une fois vidé, le seau reste relativement propre et sans adhérence sur les parois. Il est alors aisé de le rincer et de le remettre en service avec un nouveau sac.
Parfois s’il n’y a pas d’eau ou si la vidange doit être rapidement faite, lors d’une affluence aux toilettes, il est possible de remettre un nouveau sac directement et l’entretien complet se fera après.
Il est important de vérifier la qualité des sacs, ils doivent impérativement être labellisés OK Compost, sinon vous mettez du pétrole dans votre compost !
Cependant ces sacs compostables ne sont pas rapides a composter, personnellement, quand le retire du compost mur et qu’il reste encore des morceaux de sac non dégrader, je les met à nouveau sur le haut du composteur.
Normalement, il faudrait utiliser des sacs fait en végétaux non OGM, mais là, hélas il est difficile de le vérifier.
Attention aux sacs qui sont seulement labellisés 100% biodégradable, quand vous lisez la composition il y a entre 30 et 50% de plastique recyclé, donc pas compostable.
Retour au sommaire

 

 

 

Quand faut-il vidanger les WC secs ?

Vous le comprendrez vous-même ! A un moment donné, les toilettes ne sont plus agréables à utiliser, alors il faut vidanger.
Dans tous les cas je vous conseille de vidanger au moins une fois par semaine, au-delà une odeur de fermentation peut apparaître.
La fréquence des vidanges varie aussi en fonction de la fréquentation des toilettes. Pour vous donner un exemple : une famille de 2 adultes et un enfant devront vidanger environ une fois par semaine.
Pour un seau de 32 litres, comme ceux de notre gamme de toilettes, comptez environ une cinquantaine d’utilisations.
Retour au sommaire

 

 

 

Où faire composter les déchets ?

Les déchets se compostent dans un composteur ! Mais le composteur peut être une simple caisse, dans laquelle les déchets se dégraderont ou plutôt se valoriseront en humus.
La loi dit : » Les toilettes sèches sont composées d’une cuve étanche recevant les fèces ou les urines. La cuve est régulièrement vidée sur une aire étanche conçue de façon à éviter tout écoulement et à l’abri des intempéries. »
Donc normalement, il faut poser le composteur sur une aire étanche, alors le compost est plus difficile à mûrir.
Les déchets de toilettes à litière bio maîtrisée, ne laissent pas de jus s’écouler, ils sont absorbés dans la sciure. Pour ma part, je laisse mes composteurs sur le sol naturel, afin de faciliter les échanges de bébêtes, permettre aux vers de terre de remonter et d’aider à la fabrication de l’humus.
Nos composteurs sont couverts pour éviter le lavage des déchets par la pluie.
Chacun prendra sa responsabilité.
Retour au sommaire

 

 

 

Voici photographié, le compost d'une toilette sèche après 2 ans de maturation, une belle couleur d'humus.

Après 2 ans de compostage

Comment faire composter les déchets ?

Les techniques de compostage sont diverses, aérobie, anaérobie.
Il m’est difficile de faire un cours de compostage, je ne suis pas un spécialiste.
Je vous conseille de fouiller sur le net et vous trouverez les différentes techniques
Comment préparer le sol qui doit recevoir les toilettes sèches d’extérieur ?
Retour au sommaire

 

 

 

Vos amis accepteront-ils votre toilette sèche ?

Non, vous allez terminer votre vie tout seul, sans amis! Je plaisante bien sûr, maintenant les wc secs sont rentrés dans les mœurs, outre la mode actuelle, un jour prochain, nous seront tous obligés d’utiliser des toilettes sans eau, elle devient de plus en plus rare… Les personnes réfractaires aux toilettes écologiques sont rares, et elles peuvent provoquer l’hilarité chez d’autres…
Retour au sommaire