header

Actualités

i-Cag viens de l'occitan cagar
qui lui même vient du latin cacare
qui signifie déféquer.

Le cagadou est l'endroit ou l'on cague,
l'exacte définition de l'i-Cag.

En espagnol cagar, en portugais cagar,
en italien cagare.

Principe de fonctionnement des toilettes sèches Imprimer Envoyer

toilettes seches

Les toilettes sèches sont aussi appelées toilettes à compost, toilettes à litière bio-maitrise (TLB), toilettes naturelles, toilettes bio, cabane au fond du jardin
et bientôt i-Cag passera comme nom générique pour se genre de toilettes !

Elles fonctionnent sans eau

Les excréments (fèces et urine) sont recouverts de sciure, cette sciure et l'absence d'eau évitent tout développement des odeurs.
Il ne faut utiliser que des sciures sèches pour leur pouvoir d'absorption
et dépourvues de tanin.

  • Certaines essences de bois sont à proscrire, tel le chêne, le châtaigner, le noyer, l’acacia, les bois exotiques. En effet le tanin se combine avec les protéines contenues dans les excréments pour former entre-autres des dérivés olfactifs.

Les essences utilisables sont les bois résineux et le peuplier.
La sciure que nous fournissons est de la sciure de pin qui développe une odeur agréable. Les copeaux sont aussi utilisables mais leur volume les rendent moins adaptés.

toilettes seches
 
Les excréments mélangés à la sciure se retrouvent dans un sac en bio-matière (soit fécule de pomme de terre, soit amidon de maïs,

méfiez-vous des maïs OGM !).

toilettes seches

Ce sac est ensuite déposé dans un composteur. Le sac en bio matière se dégrade, puis des micro-organismes se chargent de transformer la sciure et les excréments en excellent compost.

Le composteur recrée les conditions naturelles de décomposition des matières.
Les déchets, composés d’urine, de fèces et de papier-toilette, se déshydratent et se décomposent au contact d’un lit de matière carbonée : la sciure.

  • Au fil du temps, ce mélange se transforme en un compost riche, stable et semblable à de l’humus.

La méthode que nous préconisons pour le traitement des déchets est la suivante :

  • Il faut disposer de 2 composteurs que nous vous proposons dans la page nos produits.
  • On dépose les sacs dans le premier durant la première année.
  • La deuxième année on dépose les sacs dans le deuxième.
    On peut alors commencer à récupérer le compost dans le premier par la trappe.

toilettes seches
Les déchets sont ainsi valorisés. Il est tout à fait possible d'ajouter dans le composteur en service les déchets ménagers compostables.

 

ATTENTION
Si vous utilisez pour votre santé des antibiotiques, il est fortement déconseillé d'utiliser les toilettes sèches. En effet, les antibiotiques se retrouvent dans votre compost mettant en danger les micro-organismes du sol de votre jardin.

Consommation des toilettes classiques... Un peu de calcul
1 chasse d’eau = 6 à 12 litres d’eau potable.
En moyenne 1 personne = 6 chasses/jour.
(5x6litres)+(1x12litres)x365jours.

Soit environ 15 m3/an/personne !!!